Sélectionner une page

Cette citation de Shakespeare fait écho à la décision que j’ai actée ce week-end, après avoir fini ma formation accélérée en e-learning de cosmétiques bio. En effet, j’ai choisi d’acquérir cette formation après deux formations d’un tout autre type. Une formation au hoodoo californien et une formation à la fabrication de produits en magie, dispensées par Ange de Gaïa, qui a pris un chemin différent, mais m’a beaucoup transmis.

J’ai notamment commencé à fabriquer mes cosmétiques magiques, en développant les parfums, mais c’était en mode DIY et pour vendre ses produits, il y a une règlementation. Pour pouvoir commercialiser mes produits en toute légalité, la première étape était de me former à la cosmétologie. J’ai donc suivi une formation en e-learning à mon rythme, depuis novembre.

Quand je me suis inscrite aux cours de Hoodoo dispensés par Les Murmures De Miryan, qui portent sur le hoodoo louisianais, j’ai développé une connexion aux ancêtres plus précise et ils m’ont donné un coup de pied aux fesses pour que je termine ma formation de cosmétiques en juin. Ma formatrice m’a alors donné les clés pour pouvoir commercialiser mes produits, à la fois d’un point de vue technique et légal.

Une autre problématique a émergé. Comme ces parfums portent sur l’amour et la confiance en soi, à la manière de philtres magiques olfactifs, cela s’inscrit dans ce que je transmets avec mes tirages de cartes. Donc j’aurais très bien pu combiner la taromancie avec la vente de parfums. Seulement, mon intuition me souffle autre chose. J’ai très envie de faire un focus sur les parfums.

Tirer les cartes me plaît, et je suis compétente pour ça, c’est certain. Le problème, c’est que cela fait des années que je n’arrive pas à attirer suffisamment de clients pour en vivre, même si je suis douée pour les fidéliser et qu’ils me font de très bons retours. Actuellement, je suis en colère, parce que j’ai investi énormément de temps, d’énergie et d’argent à promouvoir mon activité de taromancienne pour des clopinettes depuis quelques années. Donc j’envoie valser ce pan de ma vie, pour aller vers ce qui m’attire. Rationnellement, je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi ces parfums vont si bien marcher, mais je le sens très très bien.

Actuellement, je suis en train de faire les démarches pour trouver un local de fabrication à louer une journée par mois. Ensuite, je prendrai contact avec un toxicologue et ferai les démarches administratives nécessaires. Je pense pouvoir proposer mes produits entre fin août et octobre.

La magie reprogramme l’inconscient. Je pense sincèrement que c’est la magie, mes ancêtres, mes guides qui me poussent dans cette direction… en plus de mon propre coeur. Le parfum que j’ai créé récemment, Reconnaissance, m’a aidée à prendre des décisions sur le plan professionnel et à faire ressortir ce qui en vaut la peine, à déployer mes ressources. Son arôme réchauffe directement ma gorge, peut-être pour dénouer ma communication et il me donne un petit coup de fouet émotionnel, avec une touche de douceur pour mieux faire passer la pilule. L’énergie qui habite ce parfum quand je le mets sur ma peau me transmet ce message ” Prends les commandes, reprends toi en main et va à l’essentiel, tu vas avancer avec moi, et je vais mettre sur ton chemin les bonnes opportunités. Tu sauras interagir de manière pertinente avec ces opportunités et faire le tri.”

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La magie d’ Eveyblood