Sélectionner une page

Je ne fais que mettre en exergue le paradoxe qui est de demander à un homme masqué qui il est.

par | Mai 4, 2022 | love coach | 0 commentaires

Cette citation de V pour Vendetta, on peut la rattacher au syndrome de l’imposteur dont beaucoup de coachs font l’objet. En toute transparence, cela m’a freinée longtemps pour me présenter moi-même comme Love coach, et j’ai finalement dépassé ce blocage. Effectivement, actuellement, je ne suis pas en couple et j’ai dû désamorcer des schémas répétitifs tels qu’on aurait pu me croire coincée dans une boucle temporelle, un peu comme dans un épisode de Loïs et Clark, série que je regardais en primaire. Mine de rien, j’ai réussi à bien dénouer ces schémas au fur et à mesure et comme me l’a fait remarquer ma meilleure amie, moi, au moins, je ne me jette pas dans les bras du premier venu. Vous appelez vraiment ça un échec? Par ailleurs, c’est une réalité, j’ai aidé plusieurs femmes soit à se mettre en couple avec la personne qu’elles aimaient vraiment, soit à désamorcer des conflits avec leur conjoint, soit à prendre de la hauteur sur leurs crushs en comprenant mieux la nature de leur attirance. Franchement, c’est tout ce qui compte. Je fais donc un pied de nez aux gens bienpensants et moralisateurs qui me sermonnent en disant ” on ne peut pas aider les autres si on n’est pas bien soi-même”. D’une, ces gens là ne me connaissent pas, donc je n’ai pas à subir l’impact de leurs projections, de deux, les autres ne sont pas moi, justement, et nous sommes tous uniques, donc certains conseils seront plus adaptés pour eux que pour moi. Si certains me tournent en dérision parce que je me positionne comme Love coach, au moins, cela leur fait du bien de rire. Si tout détracteur rit aux dépends de celui qui l’écoute, eh bien, je ne tendrai plus l’oreille vers ces gens-là. Par ailleurs, si on doit attendre de régler un problème pour en régler un autre, c’est l’effet du serpent qui se mord la queue. Cela fera sûrement l’objet d’un prochain article.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La magie d’ Eveyblood